• Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

    Nous prenons l'avion en fin de matinée en ce samedi matin 3 septembre. La propriétaire du B&B nous propose de nous emmener à l'aéroport ce qui nous évite d'appeler un taxi. 

    En attendant, nous avons le temps de faire une belle ballade sur la plage, où les chercheurs d'or en bateau ne sont pas encore au travail. Durant la nuit, un morse s'est échoué sur la plage, de près la bête a une taille énorme (ils peuvent peser jusqu'à 2 tonnes). Ses défenses ont déjà été sectionnées, certainement pour le commerce de l'ivoire. Ici, durant la nuit, ours et loups viennent sur la plage, d'ailleurs nous en voyons quelques traces.

    Jours 8 & 9 - région d'Anchorage

     

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

    A l'aéroport, nous nous attendions à un passage rapide, et bien non, c'est tout l'inverse par rapport aux grands aéroports! Ici pas de pre-check, quant aux bagages  en soute, ils sont entièrement fouillés! Il faut dire que vu le peu de vols quotidiens, cela occupe le personnel de l'aéroport...

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

     

    Dans l'avion, on survole la première route que l'on avait faite en arrivant, la Council Road. 

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

     

    Le temps se couvre avant l'arrivée sur Anchorage, mais néanmoins nous voyons le Denali caché dans les brumes.

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

    On retrouve l'aéroport d'Anchorage avec l'impression d'arriver dans un monde différent, fini le calme des bords de la mer de Béring.....

    Le temps de louer la quatrième voiture du périple et de déposer nos affaires à l'hôtel, nous allons dans le centre de la ville. Elle a été détruite par un tremblement de terre en 1964 et reconstruite. Je résumerai en disant que c'est une ville typiquement américaine, nous la visitons au pas de course, la journée commence à être longue et nous ne sommes plus guère motivés pour y passer du temps! 

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

     

    La misère est présente à Anchorage. Ce sont souvent des personnes venues des quatre coins du monde qui viennent tenter leur chance comme chercheur d'or, et qui, faute d'y parvenir ne peuvent plus repartir d'ici, n'ayant plus de quoi se payer un billet de retour.

    Le lendemain le temps gris, heureusement sans pluie, ne nous empêchera pas de faire les différentes randonnées que nous avons prévues. 

    Nous commençons par l'Hearthquake Park où l'on fait une grande randonnée le long du Cook Inlet, le grand bras de mer au fond duquel est Anchorage. Tout ce qui concerne le tremblement de terre est bien expliqué.

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

     

    Nous reprenons la voiture pour repartir sur les hauteurs du Cook Inlet. Nous nous arrêtons pour la pause déjeuner dans un parc un peu spécial, un Disc Golf Course. Il s'agit d'un parcours pour jouer au freesbie. En ce dimanche, ce sont surtout des familles et des jeunes qui viennent faire le parcours. Du moment que l'on reste à l'écart, on peut néanmoins faire une belle ballade dans la forêt et le long de la rivière.

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

     

    La 3ème et dernière étape de la journée se fera dans le Chugach State Park, bien que la pluie se soit invitée. Heureusement, elle cesse juste en arrivant au State Park.  

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

     

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

     

    A l'entrée le garde nous informe qu'un ours a été vu près des chemins de randonnée. Il nous donne les consignes (clochettes sur les sacs, spray au poivre, attendre d'être au minimum 4 personnesl)

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

     

     

    Nous n'attendrons pas 5 minutes avant qu'arrive un couple de notre âge ainsi que deux familles avec 4 enfants qui ne parlent pas mais hurlent, ce qui nous vaudra la tranquillité relative (.....???? ) pour toute notre randonnée de l'après-midi. Ours, castors et autres coyotes se sont éloignés comme par magie! Dommage pour le calme de la randonnée, mais entre deux maux, mieux vaut choisir le moindre.... 

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

     

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

    Jours 8 & 9 - de Nome à Anchorage

     

    Le lendemain, on va se lever très tôt. Encore une fois, nous n'aurons pas le temps de prendre le petit-déjeuner. Nous nous contenterons d'un café et de quelques muffins avant de partir dans la nuit jusqu'à l'aéroport, direction le Grand Nord! Bonnet, gants, écharpes, polaires, tout est prêt, il ne fait pas chaud là-haut, il est même annoncé de la neige!

     

     

     

     

    « Jour 7 - Nome, Kougarok roadJour 10 - sur les bords de l'Arctique »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Nat
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 10:42

    Je continue à suivre vos aventures avec plaisir ! Tu m'as fait bien rire avec la dernière randonnée..... je ne sais pas si je n'aurais pas préféré rencontrer un ours !! smile Bises

    2
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 11:15

    Je n'osais pas le dire..... on a pensé la même chose que toi!!! Comme arme anti ours on ne peut guère faire mieux, lol !!!!!

    Merci de nous suivre!!! Bon dimanche, Nath!!!

    3
    Dimanche 25 Septembre 2016 à 19:29

    Encore un vrai bonheur de te lire ...
    Toi qui adore les nounours (en peluche, tissu, ...) et les balades au calme, il valait sûrement mieux, pour le coup, cette famille bruyante.

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 06:31

        De près je les préfère en peluche quand même!!!

    4
    Jo
    Lundi 26 Septembre 2016 à 01:41

    Hahahaha ... tu sais combien j aime les ours (lol) moi j aurais ete bien contente du bruit que faisait cette famille hi!hi!

    Merci encore pour ce beau voyage en images yes

    Big bisoussss

     

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 06:32

        Tout à fait d'accord même si nous aimons bien les randonnées un peu plus au calme!!!

    5
    Lundi 26 Septembre 2016 à 02:35

    Vous l'aurez parcouru, ce coin du monde!

     

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 06:32

        Oh oui!!! Cela ne s'explique pas, nous adorons l'Alaska!!!

    6
    Lundi 26 Septembre 2016 à 17:45
    Aurélie

    Arf, moi je vais faire ma snob... Après les magnifiques paysages de None, je trouve ceux-ci plus "communs". On s'habitue vite à la majesté des grands espaces, y compris quand c'est via un écran d'ordinateur ;-)

    D'ailleurs  j'y pense, il faisait quelle température à None quand vous y étiez ?

    7
    Lundi 26 Septembre 2016 à 20:32

    Rien à voir en effet pour les paysages, de plus le soleil n'était pas de la partie. S'il y avait eu un vol entre Nome et Barrow, nous ne serions pas revenus sur Anchorage. Nous nous sommes laissés un jour pour parer à toute éventualité de retard ou d'annulation du vol. Toujours pratique aussi de revenir dans une grande ville pour quelques achats pratiques!

    A Nome il faisait une dizaine de degrés la nuit (lorsqu'on guettait les aurores boréales!), la journée 18° à l'ombre. 

    8
    Lundi 26 Septembre 2016 à 20:49

    Quel plaisir de se mettre devant l'ordinateur et de voyager un peu avec toi. J'aime ces paysages de nature, sans doute avez vous choisi une belle période, car les couleurs sont splendides. Dommage que vous ayez été obligé de supporter des personnes bruyantes pour votre randonnée dans ces paysages qui appellent le silence. Merci de partager avec nous Bises

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 21:27

        Merci beaucoup de ta visite Murielle!!!

        C'est une belle période, où les couleurs automnales deviennent intenses au fil des jours. Peu de touristes, c'est bien aussi.....

        Pour la randonnée, ce n'était qu'une fois heureusement, de toutes façons nous n'avions pas trop le choix!

        Belle soirée, bizzzzz!

    9
    Dimanche 13 Novembre 2016 à 13:04

    Très drôle cette randonnée avec des compagnons aptes à faire fuir les ours happy !

    Le retour dans une ville doit être décevant après avoir vu de tels paysages...



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :