•  

     

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

     

     

    Voilà plus de 1000 kms maintenant que nous roulons dans des paysages de forêt boréale.

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

     

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

    Partis de Hay River le matin en direction de l'Est, nous nous sommes arrêtés au bord du Polar Lake pour prendre le petit café du milieu de matinée. Ce sont des instants magiques, que nous gravons au fond de notre mémoire, en se disant qu'on est chanceux . Aucun bruit, juste le passage d'une libellule, pas encore les moustiques qui vont nous gâcher la vie quelques jours plus tard!

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    dommage que l'on ne sache pas pêcher, on aurait eu notre déjeuner!

    En une heure et demie de route, nous avons rencontré 5 véhicules et cela a duré toute la journée ainsi...

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Le permafrost ou pergélisol en français, est présent aussi ici (50% du Canada est concerné), comme en Alaska, alors les routes sont surélevées, et nécessitent de gros travaux. Nous avons roulé des dizaines de kilomètres au milieu des engins de travaux, mais malgré la terre sur la route, nous en sommes sortis avec une voiture correcte, on avait connu pire au Yukon. Nous avons la chance que le temps soit beau et surtout sec!

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Une différence de taille aussi sous ces contrées, est le côté friendly des personnes qui travaillent sur les chantiers routiers. Ils saluent systématiquement, viennent discuter lorsque les arrêts sont longs (ils peuvent parfois atteindre une heure) et même cette fois-ci où il fallait faire du slalom entre les gros engins de travaux, ils font très attention et c'est bien plus simple de rouler.

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

     

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Les pancartes d'indication des routes sont jolies ici dans ce territoire, avec l'ours blanc en fond. 

    Nous sommes rentrés assez rapidement dans le Wood Buffalo National Park. C'est un parc grand comme la Belgique, situé sur deux états, l'Alberta et Les Northwest Territories.

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Nous avons vu un seul bison aujourd'hui, celui-ci était couché au bord de la route. Ce sont des bisons des bois, différents des bisons des plaines. Mais il avait comme ses cousins des plaines un regard pas forcément sympathique, et quand on sait que malgré leur poids, ils courent 100 mètres en 7 secondes, mieux vaut se tenir éloigné.

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Le parc a toujours connu de grands incendies, déclenchés principalement par la foudre et inévitables dans les forêts boréales.. A la place des résineux, ce sont des bouleaux qui repoussent.

    Des tours de guet sont situées régulièrement pour contrôler mais la politique actuelle est de laisser les forêts brûler. C'est ainsi que contrairement à beaucoup d'idées reçues que les feux de forêts sont plutôt dans les latitudes très chaudes, pendant tout ce périple, nous roulerons souvent pendant des kilomètres, au milieu de forêts complètement dévastées par d'immenses incendies.

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

    Comme quoi, l'eau qui ici est très présente sous forme de lacs, de rivières, d'étangs, de cascades, n'empêche pas la forêt de brûler....

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Nous resterons deux jours à Fort Smith, dans un B&B, le Wood Buffalo Inn composés de plusieurs appartements très fonctionnels et très propres. C'est l'ancien maire de la ville qui tient ce lieu et sa femme, indienne et chef de clan. Les deux tiers de la population du village sont indiens ou métis.

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

     

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    La route s'arrête ici, seuls deux pistes mènent à des villages isolés. En hiver, une "ice road" permet de rejoindre Fort Mc Murray en Alberta à 400 kms au sud. Par contre en dehors de l'hiver, il faut utiliser la seule route qui existe. Il y a néanmoins un tout petit aéroport à Fort Smith.

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Plus difficile de faire quelques courses alimentaires, dans les deux seuls petits magasins, chers et peu achalandés du village. Nous arrivons néanmoins à trouver de quoi tenir deux jours, en ajoutant quelques produits que nous avons en stock dans le coffre de la voiture! Nous avions anticipé avant de quitter Hinton pour faire des réserves, sachant que dans ces petits villages, il est difficile aussi bien de se restaurer que de trouver un magasin.

    Côté sucré, Peter du B&B nous offrira chaque fois que nous le rencontrons, donuts et cookies! C'est trop sucré, c'est trop gras, mais sur place nous sommes bien contents de les avoir!!!!

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Après s'être installés, sur ses conseils, nous nous rendons au bord de la rivière, surplombant les rapides où des colonies de pélicans vivent ici. Difficile de les voir sans la longue-vue installée exprès et à fortiori de les photographier. La largeur de la rivière est impressionnante, comme souvent sur ce continent nord-américain. 

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

    Avant de rentrer, nous allons nous renseigner pour voir l'état de la piste que nous aimerions faire le lendemain jusqu'à un village indien, celle qui en hiver se transforme en ice-road jusqu'à Fort Mc Murray. Elle s'avère correcte, nous reviendrons donc le lendemain, et nous faisons demi-tour devant un magnifique lac où on aperçoit une grosse construction de castors.  Par contre, pour arriver à voir les bestioles, ce n'est pas évident et je doute qu'on y arrive un jour!

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

     

    C'est dans ce havre de paix, sous un ciel vert teinté d'aurores boréales..... mais Peter a oublié de nous prévenir...... que nous passons une première nuit dans l'un de nos bouts du monde!

     

    Jour 8 - de Hay River à Fort Smith

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

     

    C'est le jour J, celui dont on a rêvé depuis des années, lorsqu'on essayait de construire un voyage dans cette province peu touristique que sont les Territoires du Nord Ouest ou Northwest Territories. 

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017)

     

     

    Partis de bonne heure de High Level, nous avons fait le plein de carburant en même temps qu'un technicien de Tom Tom et sa voiture bardée de capteurs. On se disait que c'est un job que l'on ferait bien tous les deux, passer sa vie à sillonner les routes les plus improbables les unes que les autres aux quatre coins du monde..... en pensant aussi que c'est un peu grâce à eux que nous pouvons effectuer nos périples....

    le Best Western de High Level, seul hôtel correct du coin!

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

     

    C'est sous un temps magnifique que nous filons plein nord, comme ces derniers jours. Le paysage en bleu et vert, nous plait toujours autant.

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Sous cette latitude, on entre dans le territoire des Wood Buffalo (ou Bison des Bois) cependant nous n'en verrons aucun ce jour-là.

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    un petit clin d'oeil à notre fille dont un ruisseau porte son prénom!!!!

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Nous ne passerons qu'un seul village, enfin si l'on peut appeler cela un village, une station-service, une road-house, quelques bungalows et déjà le village est derrière nous. 

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

      

    Par contre, nous longeons ou croisons parfois la voie ferrée qui va jusqu'à Yellowknife. Les ponts sont toujours particuliers, tout en bois, style conquête de l'Ouest.

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

      

    Une heure et demie plus tard, on arrive au 60 ème parallèle, ligne de séparation entre la province de l'Alberta et les Territoires du Nord Ouest.

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

     Pour nous c'est un grand moment, on a du mal à y croire...... même en voyant la pancarte de Yellowknife

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

     Nous nous arrêtons dans le Visitor Center, passage obligé où une charmante dame d'un certain âge (on se demande d'ailleurs comment elle peut vivre ainsi, seule, au milieu de nulle part)  nous accueille avec café, cartes, prospectus, renseignements et le truc à touristes, le certificat de passage du 60 ème parallèle. Etonnée quand nous lui disons que l'on vient de France, des français, il n'en passe pas tous les jours, tous les mois à priori!

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Quelques kilomètres plus loin (au Canada contrairement aux Usa, les distances sont en kilomètres et non en miles) nous avons prévu de nous arrêter aux Alexandra Falls qui d'après ce que nous en avions vus lors des préparatifs, valent vraiment le coup d'oeil. 

    Avant de partir les découvrir, nous faisons la pause repas sur l'aire des chutes d'eau. C'est un dimanche d'août mais il y a très peu de passage sur la route. 

    Le chemin qui mène aux chutes, le long de la falaise est bien délimité.

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Dès l'arrivée sur le premier promontoire la vue est y fantastique, et le bruit provoqué par la chute d'eau, impressionnant. On n'ose imaginer ce que ce doit être au printemps, lors de la fonte des neiges. D'ailleurs, le lit de la rivière est très large et à cette époque de l'année, on peut y accéder par un chemin assez acrobatique, ce que nous ferons ensuite.

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

    Les quelques personnes au bord de l'eau donnent l'échelle de grandeur

     

    les chutes en aval

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

    Nous descendons ensuite au bord de l'eau

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

    avec une belle vue sur les chutes en amont

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Nous passons un moment fort agréable sur les bords et nous nous dirigeons ensuite vers les secondes chutes de la journée, les Louise Falls.

    Initialement nous avions prévu d'y aller à pieds depuis les Alexandra Falls, mais nous avions encore de la route, et cela nous aurait pris trop de temps pour faire l'aller-retour. C'est dommage car le temps était parfait pour une grande randonnée.

    C'est donc aux Louise Falls que nous nous sommes ensuite arrêtées. Complètement différentes des précédentes, plus compliquées d'accès mais intéressantes à voir néanmoins. Là nous étions vraiment seuls.

    Le chemin qui part du parking à travers la forêt sur la falaise, débouche tout d'un coup sur un pont au bout duquel un escalier est accroché dans le vide.

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

     

    Ici on ne peut pas aller au niveau de la rivière et la vue est de dessus. Elles ont une forme et une couleur vraiment particulières. 

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

     

    Le retour se fait par le même chemin à travers la forêt et la remontée dans le vide!

    Une fois de plus, on reprend la route au milieu de la forêt boréale où il y a de  plus en plus de lacs et d'étangs sur le sol, au pied des sapins et des bouleaux. 

     

     

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    On arrive à Hay River au B&B où on est reçu très chaleureusement par Eileen. Ce soir nous sommes les seuls occupants (heureusement car la salle de bains est partagée... en règle générale on évite, c'est la première fois mais on n'avait pas le choix, les autres hébergements du village étant nettement moins bien cotés) et nous avons la maison pour nous. 

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

     

    Nous ressortons faire quelques courses, se promener au bord du Great Slave Lake (Grand Lac des Esclaves) celui-là même qui s'étend jusqu'à Yellowknife sur lequel une jeune fille sur un paddle part rejoindre une île! 

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

    Un petit port sympathique, un aéroport sont les seuls points de ralliement de ce village loin de toute civilisation. Il n'y a que la route principale qui est pavée, les autres rues ne le sont pas

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017) #1

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017)

     

     Nous ferons 3 étapes à Hay River, situé au point central de la route qui vient du sud, de celle qui va à l'Est à Fort Providence et Fort Smith (où nous partirons le lendemain) et bien sûr, au nord, la route qui mène à Yellowknife, capitale du Territoire.

     

    Jour 8 - les Territoires du Nord-Ouest (26 août 2017)

     

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Une étape qui ressemble à celle d'hier mis à part la pluie arrivée pendant la nuit, qui nous a accompagnés tout au long de la journée. C'était nécessaire pour la végétation dont la situation des feux de forêts était  toujours à son niveau le plus élevé.

     

     

    Le bleu de la veille du lac a laissé place au vent et à la pluie, ça secouait bien en bord de côte!

     

     

     

     

     

     

     

     

    Nous avons roulé dans les mêmes paysages qu'hier, forêts de bouleaux et de sapins et à la fin du parcours, cultures de céréales et de l'élevage, dérangés quelques antilopes d'Amérique....

     

     

     

     

     

     

    Nous avons roulé sur une route secondaire, très peu fréquentée, où les ponts sont revêtus de bois.

     

     

     

    L'étape du soir s'est faite dans une petite ville au milieu de nulle part, High Level, dans un hôtel Best Western où l'appartement était très bien équipé. Ce n'était pas gagné de trouver un hébergement correct par ici!

     


    1 commentaire
  •  

    Jour 6 - de Hinton à Slave Lake (24 août 2016)

     

    Une étape transitoire entre Hinton et Slave Lake, que l'on imaginait, avant d'y être, dans un paysage de grandes plaines. Or c'est dans un paysage typiquement boréal que nous avons roulé toute la journée et qui s'est avéré au final, beaucoup plus intéressant.

     

    Jour 6 - de Hinton à Slave Lake (24 août 2016)

     

     On continue notre route vers le Nord, nous sommes déjà à la latitude 55° N

    Nous avons quitté les Rocheuses le matin, pour trouver un paysage agricole avec de grandes fermes dans un habitat dispersé, mais très géométrique, certainement un reste des concessions de l'époque de l'immigration au début des années 1900.

     

    Jour 6 - de Hinton à Slave Lake (24 août 2016)

     

     Par contre, au beau milieu de tout ça, on a remarqué pas mal de sites d'exploitation de pétrole ou de gaz de schiste.... Ce sont de petites exploitations qui heureusement ne détruisent pas le paysage.

     

    Jour 6 - de Hinton à Slave Lake (24 août 2016)

     

     Les paysages sont de vastes forêts boréales, de bouleaux qui alternent avec des étendues immenses de forêts de conifères. L'altitude la plus haute est de 1000 mètres environ.

     

    Jour 6 - de Hinton à Slave Lake (24 août 2016)

     

     Nous avons fait la pause déjeuner dans un parc, où nous n'avons vu personne tout le temps de l'arrêt. Les premiers moustiques du voyage se sont invités mais ne nous ont pas trop dérangés.

    Nous avons été tentés de partir faire une randonnée qui pouvait se faire soit à pieds, soit en voiture mais la solitude des lieux et les suspicions d'ours brun nous ont fait préférer la seconde option. 

     

    Jour 6 - de Hinton à Slave Lake (24 août 2016)

     

     Nous n'avons rencontré aucun animal, juste aperçu des constructions de castors.

     

    Jour 6 - de Hinton à Slave Lake (24 août 2016)

     

    On a ensuite repris la route jusqu'à la ville de Slave Lake, située au bord du Lesser Slave Lake et ses belles eaux bleues.

     

    Jour 6 - de Hinton à Slave Lake (24 août 2016)

      

    Jour 6 - de Hinton à Slave Lake (24 août 2016)

     

     Il ne fait plus aussi chaud qu'hier mais la température, pour cette latitude est correcte, avec 25°.

    Arrivés tôt à l'hôtel, un Holiday Inn Express, on en a profité pour effectuer ravitaillement et lessives, pour rattraper le retard de la veille.

     

    Jour 6 - de Hinton à Slave Lake (24 août 2016)

     


    3 commentaires
  •    

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

     

    C'est de bonne heure, au moment où les premiers rayons du soleil éclairaient à peine le sommet des montagnes, que nous sommes partis de Golden en direction du Yoho National Park.

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Un parc beaucoup moins connu que ceux de Banff et de Jasper tout près, mais qui réserve, parait-il de bonnes surprises.

    Cette année 2017 fête les 150 ans du Canada et à ce titre, tous les accès dans les Parcs nationaux sont gratuits. Il faut cependant un pass pour accéder, heureusement Lauriane et Gilbert nous avait cédé le leur avant de partir, car à cette heure matinale, il n'était pas possible d'en obtenir un.

    Nous avions fait une sélection à l'avance des sites où nous arrêter, car l'étape était assez longue, 380 kms. Heureusement nous connaissions déjà la seconde partie, celle des parcs de Banff et de Jasper pour les avoir visités il y a 4 ans.

    Le premier arrêt s’est fait au Natural Bridge, dans le Yoho NP, au bord de cette chute d’eau

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

     

    On pensait se retrouver seuls, mais c’était sans compter sur un bus d’asiatiques qui avait déjà investi les lieux…. Comme quoi on peut être encore plus matinaux que nous, pourtant on met la barre très haute… l’avantage est qu’ils sont toujours pressés alors 5 mn après ils sont repartis, nous laissant seuls au milieu de la nature et du calme..

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    On a poursuivi la route quelques kilomètres jusqu’au Emerald Lake où nous avions prévu de faire une randonnée autour du lac. Les conditions étaient idéales, juste quelques personnes mais suffisamment pour ne pas se sentir seul et craindre les ours. On a pris notre temps pour faire les 6 kilomètres de la boucle, en s’arrêtant souvent pour les photos, il faut dire que le site était sublime.

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Après ce superbe arrêt, nous avons repris la route, avec une bonne pause déjeuner dans un coin assez sympa, puis on est arrivé en Alberta dans le Parc de Banff, où il y avait beaucoup beaucoup de monde.

    On a contourné Lake Louise déjà vu en 2013. Superbe site mais malheureusement le tourisme de masse qui caractérise ce lieu enlève beaucoup de charme à ce lac entouré de montagne.

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

    Sur la route la circulation était correcte, mais c'était la folie sur les parkings, surtout sur les sites touristiques.... par exemple, la promenade dans un bus qui roule sur un glacier ou le belvédère transparent au dessus du vide, que nous leur laissons sans façons!

    La route de l'Icefield est vraiment superbe, entre les montagnes impressionnantes ou celles recouvertes de glaciers. 

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

     Nous n'avons pas réitéré la randonnée sur le glacier Columbia que l’on avait faite la dernière fois ou les chutes Athabasca que nous connaissions aussi. Il nous fallait avancer, cette fois-ci nous n’avions pas le temps de musarder. 

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Jour 5 de Golden à Hinton

     

    Nous nous sommes  arrêtés rapidement à l'entrée de Jasper, pressés d'arriver à l'hôtel d'Hinton, distant de 50 km. 

     

    Jour 5 de Golden à Hinton (23 août 2017)

     

    Jour 5 de Golden à Hinton (23 août 2017)

     

    Mais pas de chance, nous avons été arrêtés un bon moment par des travaux une première fois, et peu de temps après, à peine à 10 km de l'arrivée, nous avons été bloqués deux heures et demies à cause d'un accident à l'entrée d'Hinton. Nous avions quelques courses et la lessive à faire, tant pis, il nous restait quelques réserves, il était 20h, la journée commençait à nous paraitre bien longue! Nous avons renvoyé les corvées au lendemain!

     

    Jour 5 de Golden à Hinton (23 août 2017)

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Une journée à nouveau bien remplie, sous le soleil et la chaleur (30°). Nous l'avons commencée par une balade le long de la Thompson River à Kamloops, dans un décor désertique si ce n'était la rivière qui coulait à côté.

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    C'est sur la Transcanadienne que nous avons pris la direction de Golden, ville située à un peu plus de 400 kms. Nous avons laissé petit à petit le paysage aride pour retrouver des forêts, des lacs, des rivières.

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

    Nous sommes rentrés dans le Revelstock National Parc où nous avons fait notre pause déjeuner dans un magnifique décor et un calme absolu, les visiteurs se rendant directement au point le plus haut du parc.

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

    Initialement on voulait faire une ou deux randonnées mais les deux parkings n'offrant que très peu de places de stationnement, il n'a pas été possible de se garer.

    Néanmoins nous avons pu accéder au belvédère où la vue sur les montagnes et les glaciers alentours valaient le coup.

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Plus tard sur la route, nous avons fait un arrêt dans une forêt de cèdres géants, point trop sauvage car  organisée avec des passerelles. 

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

    Ce sont ensuite les parcs de Banff et de Jasper que nous avons traversés. La route offre au fil des kilomètres un panorama assez incroyable de hautes montagnes recouvertes de glaciers.

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

     Dans la seconde partie du parc, de nombreux incendies étaient en cours, qui ne gênaient pas la circulation ce jour-là même si les Rangers surveillaient de très près l'évolution de la situation.

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

    Le soir nous avons fait étape à Golden, au pied de l'Icefield (Promenade des Glaciers) , que nous avions vu il y a déjà 4 ans. 

    C'est toujours la Colombie Britannique mais nous avions changé de fuseau horaire dans l'après midi, en avançant d'une heure. 

     

    Jour 4 - De Kamloops à Golden (22 août)

     

     

     


    8 commentaires
  • Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    C'est sous un temps magnifique que commence le début de la journée en direction des montagnes.

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

     

    Parfois les paysages se mélangent, je me suis crue l'espace d'une photo dans ma vallée de la Maurienne

     

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Nous avions prévu un arrêt dans le Manning Park pour y faire une randonnée, mais quand nous avons vu la forêt bien sombre, ajouté à cela le panneau qui indiquait la présence d'ours, et pas une âme qui vive aux alentours, nous n'avons pas dépassé la fin de la passerelle. On n'avait que les cloches à ours, pas de spray, mais quelques jours plus tard, même avec un spray, nous n'étions pas plus rassurés.... D'ailleurs au début de notre voyage, on a appris que deux trailers s'étaient faits attaquer par un ours noir alors qu'ils randonnaient. 

    Donc quand on ne le sent pas,on applique la règle n° 1, faire demi-tour! On n'a pas droit à l'erreur avec ce genre de bestioles!

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

     

    On a quitté la route principale pour prendre de la hauteur afin de voir de haut les montagnes des Etats-Unis dont la frontière est toute proche. Surprise en arrivant, beaucoup de monde était installé avec des appareils photos, etc.... En fait, ce matin là, il y a avait une éclipse solaire. Deux jeunes québécoises sympathiques nous ont prêtés leurs lunettes et nous avons pu en profiter!

     

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

     

    Retour sur la route principale quant tout à coup, on a aperçu une femelle moose (orignal) sur le bord de la route. On s'est arrêté et elle a traversé juste devant la voiture, mais a dérapé en arrivant trop vite sur l'asphalte, heureusement elle s'est relevée immédiatement. 

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

     Au fil des kilomètres le paysage a commencé à changer. Quand on pense Ouest Canadien ou Colombie Britannique, on imagine plutôt de grandes et hautes forêts de pins, des lacs, etc. Et bien, là, pas du tout. Le sol est devenu sec, ocre, où subsistaient encore quelques sapins. 

    En fait, c'est le prolongement de la partie désertique des Etats-Unis, située à  l'Est de l'Etat de Washington et de l'Oregon. On a du mal à imaginer qu'il puisse y avoir du désert ici!

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

     

    C'est juste avant midi que nous sommes arrivés à Princeton où l'on devait retrouver Laurianne et Gilbert pour le déjeuner. Nous nous sommes installés sur une table à l'extérieur du Visitor Center où le temps a passé beaucoup trop vite. Comme ils devaient reprendre un vol le lendemain, ils nous ont laissé leur matériel et pas mal de victuailles. C'est amusant, nous avons la même façon de fonctionner pour le quotidien en voyage!

    Mais les kilomètres nous attendaient, surtout pour eux qui devaient retourner sur Vancouver. Ce fut une belle rencontre, que l'on espère recommencer une prochaine fois, quelque part.... 

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Alors on a repris la route après cette belle parenthèse, retrouvé les ponts de bois, les antilopes d'Amérique si peu farouches sur les bords des routes, quelques fermes abandonnées, une église en bois....

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

     En arrivant à Merritt, le paysage était de plus en plus aride même si quelques lacs égrenaient le paysage.

    Très peu de cultures bien sûr mais des ranches, assez nombreux avec les vaches et les boeufs noirs qui ne doivent pas trouver souvent de l'herbe......

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

      

    Nous sommes arrivés à Kamloops vers 17h dans une ville qui ne ressemblait pas du tout à ce que nous pensions. Elle est au fond d'une vallée aux montagnes désertiques, c'est une des villes du Canada la plus ensoleillée et la moins pluvieuse.

    C'est à l'hôtel Hampton Inn & Suites que nous passons la nuit. Très pratique car chaque studio est équipé d'un réfrigérateur, d'un micro-ondes et d'une cafetière. Ce que nous recherchons, car cela nous permet de stocker un peu de nourriture. Lors de ce voyage, nous avions décidé de nous occuper nous-mêmes des repas, pour la santé surtout car dès que nous quittons la civilisation il ne reste guère que des fast-food..... Et un mois c'est long!  

     

    Jour 3 - de Chilliwack à Kamloops (21 aout)

     

     

     

     

     

     

     


    13 commentaires
  •  

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

    C'est bien avant l'aurore que nous nous réveillons dans un hôtel réservé par commodité dans la zone de l'aéroport,  néanmoins jusqu'au petit déjeuner, servi à partir de 6h, le temps passe vite.  Il faut dire que les hôtels sont toujours bien équipés .... du moins ceux que nous choisissons.... et cette fois-ci nous avons été surclassés dans une suite. 

    Il est à peine 7h quand nous prenons la direction de Vancouver, où il nous faudra 30 mn pour arriver. 

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

    N'ayant qu'une journée à consacrer à Vancouver, il nous fallait aller à  l'essentiel. Ce qui nous intéressait le plus était de marcher un peu dans la ville pour la découvrir mais surtout profiter de l'immense Park Stanley dont la superficie dépasse les 400 hectares car après les 12 heures de vol de la veille, on avait envie de bouger!

    L'heure matinale, plus le fait que ce soit dimanche ne nous ont pas posés de problèmes pour trouver un stationnement tout près du port, entre le parc et la ville ce qui s'avère parfait. Le tarif est correct, 15$ les 8 heures et correspond au tarif pratiqué dans de nombreuses grandes villes américaines. De plus, en ce moment le $ Canadien est intéressant par rapport au $ US.

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

    Il n'y a pas encore la foule que nous rencontrerons en fin de matinée au retour, mais quelques personnes font du vélo ou du footing. Le chemin qui borde le front de mer, le Seawall, est délimité en deux parties, une pour les piétons, l'autre pour les cyclistes. Heureusement, car ce serait impossible de marcher quand on voit la foule qu'il y avait au retour. 

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Du Seawall, la vue est magnifique sur la ville et change en fonction de notre avancée. On assiste au balai incessant des hydravions qui décollent ou atterrissent. On retrouve l'ambiance d'Anchorage avec le bruit si particulier des moteurs d'hydravions.

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

    Typiques, et nous en verrons souvent, ces garages flottants pour bateaux

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

     

    la Place du Canada, de l'autre côté du port

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

    Nous quittons momentanément le Seawall pour jouer les touristes et aller voir le parc des Totems. C'est presque calme, un seul bus, des français, mais nous restons incognito, lol !!!!

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

    La grisaille matinale fait place peu à peu au soleil et au bout de 2 heures de marche, il commence à faire bien chaud. 

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Nous sommes arrivés à la pointe du Seawall et nous montons sur la falaise où la vue sur le Pacifique est plutôt sympathique.

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Nous prenons le chemin du retour par l'intérieur de la forêt où c'est beaucoup plus calme. Tous les chemins, tous les sentiers sont bien entretenus, le paysage est différent de la côte mais tout aussi agréable, surtout il y fait plus frais....

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

    Il est midi passé, nous commençons à avoir faim et comme nous sommes revenus dans le port nous repérons un restaurant au bord de l'eau où les fruits de mer et poissons sont exquis.

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

     

    Après cet arrêt nous reprenons le bord de mer, direction la Place du Canada, grand bâtiment dont le toit est en forme de voiles.  Un navire de croisière stationne en face donc cela génère un monde fou. Du bout de la place, on a une très belle vue sur North Vancouver.

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

     

    Plus facile de mettre les vidéos (ici celle d'un hydravion) sur FB que sur le blog, dommage!

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

    La Place du Canada

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

     

    L'après-midi est bien entamée, nous revenons par le centre de la ville, au milieu des très grands immeubles où j'adore marcher même si je ne voudrais pas y vivre.

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

    Nous avons quelques embouteillages et ralentissements pour quitter la ville en direction de Chilliwack, ville située à une heure trente à l'Est de Vancouver, ce qui nous fera moins de route le lendemain. 

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

    En effet, nous avons un horaire à respecter car nous avons rendez-vous dans un petit village pour déjeuner avec Laurianne et Gilbert, un couple de français, grands voyageurs. Nous nous sommes connus par nos blogs respectifs et aperçus que nos chemins se croisaient quelque part au milieu de la Colombie Britannique cet été, alors l'occasion était trop belle de se rencontrer!

     

    Pour clore ce long article je dirais que nous sommes tombés sous le charme de Vancouver. Ce n'est pas pour rien qu'elle est 3ème en 2017, des villes les plus agréables à vivre dans le monde....c'est d'une part le paysage, les eaux du Pacifique rejoignant les montagnes et les forêts en font un décor magnifique, mais d'autre part, l'atmosphère qui y règne est vraiment agréable, on se sent en sécurité.  

     

    Jour 2 - Vancouver (20 août)

     

     

     

     


    12 commentaires