• Jour 6 - Nome, la Teller Road

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    Après une nuit en pointillés.... réveil, attente, patience et enfin des lueurs d'aurores boréales qui arrivent et qui dansent dans le ciel..... Ce ne sera pas une aurore où le ciel s'embrase de vert mais pour une première, ce n'est déjà pas si mal!

    Je n'avais pas pris le temps de me documenter pour les photographier, alors mes photos sont ratées! Qu'importe le plus important c'est d'en avoir vu, et cela restera au plus profond de nos souvenirs!!!!

    Voici le lien que nous avons suivi qui recense les Northern Lights comme on les appelle là-bas.

     Une nouvelle journée commence sous un temps ensoleillé.

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

     

    Aujourd'hui nous allons explorer une seconde piste, la Teller Road. C'est courant ici de voir les poteaux de travers à cause du permafrost qui fond en été.

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    Ici c'est facile, seules 3 routes, plutôt pistes, partant de Nome, composent le secteur routier de la ville.

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    Teller est un village au bord de la mer de Béring, habité par des Inuits. Il y a pas mal de restrictions là-bas pour rouler, pour stationner ou pour photographier.

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    Nous ne sommes pas sûrs d'aller jusqu'au bout, d'autant plus que dès les premiers miles la route n'est vraiment pas bonne du tout.

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

     

    Nous ne rencontrons que quelques chasseurs partis avec tout l'arsenal sur leur remorque, ainsi que deux ou trois véhicules de touristes.

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    En approchant des montagnes, on voit un drôle de phénomène : du brouillard juste au creux d'un cirque de montagnes

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    Ici on est en plein sur le permafrost, d'ailleurs la route est souvent surélevée pour éviter qu'elle disparaisse avec la fonte des glaces. Sur la photo ci-dessous, on voit nettement le permafrost (roche blanche au fond) (source The Milepost, la bible des routes d'Alaska)

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    Nous faisons un arrêt au bord de la Sinuk River où l'on aperçoit dans l'eau transparente, bon nombre de saumons à demi mangés.... Avec les buissons tout autour, on imagine que les ours doivent venir ici faire leurs emplettes!

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    A un moment, un renard vient faire quelques cabrioles, pas sauvage du tout, il prend le temps de poser pour quelques photographies. Je reste néanmoins dans la voiture par précaution, il avait l'air assez excité!

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    Nous roulons dans l'immensité de la toundra! Nous n'avançons pas vite, alors nous décidons de faire demi-tour, comme la veille, Teller est trop loin. 

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    La pause déjeuner se fera au bord d'une belle rivière, remplie de saumons tout en restant sur nos gardes par rapport aux ours .

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    A l'entrée de la ville, nous retrouvons les mines d'or dont je vous parlais dans mon article précédent.

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    Quelques photos de la ville, où nous avons pu retirer des espèces dans la seule banque, de toutes façons, tout est unique, un seul magasin, une station service, une banque, etc....

    Compte-tenu des conditions difficiles de circulation, routes poussiéreuses, boueuses, etc, ici c'est le royaume des pick-up et des quads.

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    Un autre élément singulier, les containers installés devant chaque maison, qui permettent de stocker du matériel. 

    Jour 6 - Nome la Teller Road

    A notre arrivée, comme la veille, notre hôtesse nous avait laissé un gâteau !!!

    Jour 6 - Nome la Teller Road

     

     

    Voici le lien du B&B où nous avons passé le séjour à Nome, Angel Camp by the Sea

    Le meilleur hébergement du secteur, un appartement très propre, avec tout le confort, un lave-linge et un sèche-linge personnels très perfectionnés (aux Usa, c'est rarement le cas, les appareils étant assez basiques)  toute l'épicerie de base à disposition ainsi que tout le nécessaire pour le breakfast. Ce type d'hébergement reste vraiment le plus pratique dans ces contrées, car il nous permet de cuisiner et d'avoir un peu d'espace au quotidien.

     

     

     

     

     

    « Jour 5 #2 - Nome, la Council RoadJour 7 - Nome, Kougarok road »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Nat
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 09:20

    Un seul magasin, une seule station..... un peu comme sur les atolls polynésien ! mais pas tout à fait le même paysage.... wink2

      • Jeudi 22 Septembre 2016 à 15:42

        C'est toujours bon à savoir!!!! on ne sera pas dépaysé le jour où on arpentera la Polynésie.... enfin pour les détails pratiques! lol !!!

    2
    Jeudi 22 Septembre 2016 à 17:28

    encore de chouettes prises de vue ...

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 14:03

        Merci!!! 

    3
    Jo
    Samedi 24 Septembre 2016 à 23:37

    Vous etes les plus merveilleux fous que je connaisse yes .... quel paysage vraiment c est a couper le souffle !

    Trop mimi le renard ...je continue cool

      • Dimanche 25 Septembre 2016 à 14:04

        Merci pour le compliment, lol !!!! C'est vrai que ça peut paraître facile comme ça, mais il y a pas mal d'heures de préparation!

    4
    Jo
    Lundi 26 Septembre 2016 à 01:33

    Oh! que non, ce n est pas facile car je sais a quel point vos voyages sont hyper prepares !!

    Gros bisoussss

     

    5
    Lundi 26 Septembre 2016 à 17:34
    Aurélie

    Magnifique ! Tes photos sont incroyables... quels paysages ! J'ai regardé le lien vers le B&B, en fait ce sont des chambres privées et la cuisine est commune c'est ça ? Cela semble très douillet:-)

    Sais-tu s'il est possible de dormir à Teller ? 

    En tout cas c'est sûr, cela me plairait comme région...

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 20:47

        En fait, le B&B possède deux appartements, l'un avec deux chambres et une cuisine à partager, l'autre, la Burton suite, (celui que l'on avait loué), une chambre et une cuisine, où nous étions seul. 

        Pour Teller, je ne pense pas que l'on puisse loger. C'est un village habité par des Eskimos où tout est assez réglementé quand on est touriste, d'après la propriétaire. Sur le net, je n'ai rien trouvé, il faudrait se renseigner auprès du Visitor Center de Nome. 

         

    6
    Annick
    Lundi 26 Septembre 2016 à 19:02

    Je comprends votre décision de faire demi-tour, c'est vraiment très désertique, pas trop angoissant ?


    Très sympa d'arriver et trouver un petit gateau comme accueil...


    Bisous.

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 20:50

        C'est vrai que de ne voir personne pendant des heures pourrait s'avérer angoissant, mais non, au contraire, on aime bien! Il faut juste ne pas tomber en panne!!!! On a apprécié d'avoir un gâteau tous les soirs à l'arrivée!

    7
    Dimanche 13 Novembre 2016 à 12:54

    C'est un autre monde et le sentiment de solitude parfois angoissant  serait effecé devant la pleinitude et le bonheur d'être seule face à la nature. Ce renard est incroyable, il n'a pas peur de l'homme !



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :